02.96.74.93.79 eco22.nd.quintin@e-c.bzh

Commémoration du 11 novembre

La nouvelle de la Victoire se répand à la volée dans tout le pays, de clocher en clocher.
L’écho du clairon vient d’annoncer la fin d’un conflit qui a éprouvé le monde et décimé les Hommes. La fureur du canon s’est enfin tue, couverte par un immense éclat de joie.
11 novembre 1918, il est 11 heures : c’est l’Armistice.
Pour des millions de soldats venus du monde entier, c’est la fin de quatre terribles années de combat. Le soulagement est immense.

Extrait de l’Hommage à tous les « Morts pour la France » de Monsieur Sébastien Lecornu, ministre des Armées et de Madame Patricia Mirallès, secrétaire d’Etat aux Anciens Combattants et à la Mémoire.

Beaucoup de monde a fait le déplacement jusqu’au Monument aux morts afin de rendre une nouvelle fois hommage à toutes les personnes mortes pour la France lors de la Première Guerre Mondiale.

Les intervenants ont incité les plus jeunes à s’emparer du souvenir et du devoir de mémoire.

Maud et Mathis ont repris les paroles d’une chanson, interprétée par Florent Pagny, intitulée “Le soldat”.